Select Page

BIOGRAPHIE

Jean-Philippe Gille est un Directeur Juridique au parcours varié, qui l’a amené à exercer son métier de juriste d’entreprise tant en France qu’à l’international, en holding ou en filiale, dans l’audiovisuel, l’armée française, l’industrie pharmaceutique, et actuellement l’agroalimentaire.

Une éducation classique

Plus attiré par l’histoire, la littérature et les langues (anglais, allemand, latin, grec) que par les sciences, il est accepté en Hypokhâgne au lycée Fénelon à Paris. A la fin de cette année intensive de classe préparatoire, sa volonté de se réaliser, le pousse vers des études de droit. Il intègre alors l’Université Panthéon Assas.

Très tôt, l’obsession de la pratique

Désireux de compléter des enseignements qu’il estime théoriques, Jean-Philippe Gille intègre l’IDA (Institut de Droit des Affaires) toujours à l’Université Paris II Panthéon Assas. De ces cours, dispensés exclusivement par des professionnels à un petit groupe d’étudiants sélectionnés et très motivés en plus de leur cursus de licence et de maîtrise, il garde une approche très concrète des dossiers juridiques.

Décidé à exercer le métier de juriste d’entreprise, Jean-Philippe Gille rejoint à 23 ans le groupe TF1 en même temps qu’il accompli un DESS de droit des affaires à l’Université de Paris V.

Au sein de la direction juridique de TF1, Jean-Philippe Gille s’initie à la pratique du contentieux et développe son expérience dans les domaines des contrats et du secrétariat juridique avant d’être détaché sur la chaîne d’information continu, LCI, peu de temps après son lancement.

Auprès du nouveau Secrétaire Général de LCI, il participe activement à la mise en place de la fonction juridique.  Au sein de cette Start-up du paysage audiovisuel français, il doit traiter, un œil sur l’écran TV, l’autre sur celui de son PC, des situations à la fois très concrètes et urgentes dans de nombreux domaines du droit et notamment en matière de contentieux lié à au droit des personnes (actions en diffamation, droit de réponse,…) et à la propriété littéraire et artistique.

« J’ai relevé chez LCI, des défis quotidiens qui m’ont permis de m’aguerrir. Nous étions dans les locaux historiques de Canal+, tout un symbole pour ma génération, et nous travaillions dans une ambiance de jeune PME hyperactive. Mon souvenir le plus intense restera incontestablement le dénouement de la prise d’otages de l’aéroport de Marignane et de son traitement médiatique et juridique », se remémore-t-il. De cette période Jean-Philippe Gille garde également un intérêt pour la relation entre le droit et la communication qui va croître au fil de son parcours professionnel.

L’engagement et la mobilité, facteurs clés de succès

A l’issue de cette première expérience professionnelle, il est temps pour Jean-Philippe Gille d’accomplir son service national. Après avoir effectué les différents stages de préparation militaire et effectué ses classes d’élève officier à L’Ecole de cavalerie à Saumur, il termine dans « la botte » et choisit de servir comme officier juriste outre-mer au sein de la légion étrangère.

A son retour en métropole, nouveau changement de décor, Jean-Philippe Gille intègre l’industrie pharmaceutique où il poursuit sa carrière de juriste d’entreprise, jusqu’à obtenir la responsabilité du Département Sociétés d’un Groupe familial réalisant 4 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Une expérience très internationale qui lui offre l’opportunité de créer ou d’acquérir des sociétés au quatre coins du globe.

Il lui faut alors déployer, en plus de ses compétences techniques, des talents de manager. Il développe son équipe, fait grandir ses collaborateurs et part en mission à Moscou, à raison d’une semaine par mois pendant un an, pour monter une équipe juridique locale. Il en profite pour s’initier à langue et à la culture russe.

Durant cette période de son parcours professionnel, toujours soucieux de se remettre en question pour progresser, il cherche une formation lui permettant d’allier management et communication. Il intègre ainsi, en 2007, la première promotion de l’Executive MBA du CELSA.

Fort de son expérience et toujours intéressé par la découverte de nouveaux horizons, Jean-Philippe Gille accepte le challenge qui lui est proposé par un grand Groupe agro-alimentaire français, leader mondial de son secteur et pesant environ 15 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Il y exerce depuis juin 2012 la fonction de Directeur Juridique Gouvernance et Structures Groupe.

 Savoir rester à l’écoute des autres pour s’améliorer

Jean-Philipe Gille est membre de l’AFJE, l’Association Française des Juristes d’Entreprises depuis 1998. Cette association professionnelle, la plus ancienne et la plus importante dans la profession (4000 membres), œuvre pour le développement du métier, la formation continue de ses membres et leur employabilité.

Il s’y investi avec constance et s’est vu confier successivement les fonctions d’administrateur, de trésorier, puis de Vice-Président.

Il participe autant que son agenda professionnel le lui permet aux travaux de certaines commissions à Paris et en province et consacre du temps aux juristes qui débutent leur carrière pour leur transmettre son expérience.

« Le juriste interne participe à la vie intime de l’entreprise. Il est au carrefour de nombreux métiers et apporte une contribution chaque jour plus importante. En France c’est un métier de pionnier, à la fois exigeant et passionnant» (La Lettre des Juristes d’entreprise de décembre 2007).